Les différences entre un cocon sémantique et une grappe sémantique

Publié le : 29 juillet 20214 mins de lecture

L’amélioration du positionnement est assurée par un regroupement de sites web par thématique reste un levier fort pour différencier les liens. Parce qu’il y a eu pollution des liens reliant d’autres parties de sites web pour 2 sujets distincts. 

L’expertise par théorie

Sur la page web, il faut traiter plusieurs thématiques assez distinctes. Le fait de travailler avec le principe siloing peut être bénéfique, mais pas souvent poussé à l’extrême. Au premier niveau d’arborescence, les diverses thématiques deviennent liées entre elles. Toutes les pages sont alors reliées par les liens ajoutés. Comment aller plus loin ?

La base est de pousser la page cible, en insérant en profondeur un groupe de pages avec le détail du sujet de la clientèle. Les pages liées doivent être assez qualitatives, en évitant de faire une surcharge puisque ces dernières réalisent et drainent les mêmes informations en générant des liens naturels.

Pour la grappe sémantique, comment ça se passe ?

C’est le papa du cocon sémantique, qui est un concept ancien assez. Le terme a été popularisé et très poussé dans l’optimisation du web. La notion de grappe sémantique est très prisée dans le domaine du SEO pour montrer le mode d’organisation des contenus qui visent à l’optimisation de la référence naturelle des sites web qu’il faut promouvoir. La grappe sémantique peut être décrite comme synonyme de cocon sémantique.

Dans la grappe sémantique, il faut une bonne gestion du champ lexical d’une page à une autre, et durant la rédaction, la logique globale va rendre assez naturel ce champ. Même dans le cas d’une page cible qui est assez commerciale, vous devez être explicite, informatif, didactique et académique dans toutes les pages formant la grappe. Grâce à tout cela, obtenir des liens sera facile. Mais aussi, il est primordial de garder l’étanchéité de la grappe, en éliminant les informations non pertinentes pour que celles qui sont importantes apparaissent facilement. Vous devez alors créer des champs spécifiques, pour cela il faut maintenir de bonnes liaisons et cohésion entre les contenus des champs.

Pour le cocon sémantique, comment ça se passe ? 

Ce terme signifie que les liens créés entre les différents sites liés à la même sémantique sont assez denses. Le cocon est donc plus isolé par rapport à la grappe en aidant à trouver les autres contenus et la proximité des pages qu’il faut regrouper. Suivant autant le sens de la sémantique ou contenu que la ressemblance des mots clés utilisés. 

L’association de ces pages à une même thématique se lie entre elles dans un cocon sémantique. Des pages se créent spécifiquement pour le renforcement du cocon.

Le terme de cocon sémantique signifie mettre en place les différentes pages en lien avec la même thématique qui sont très denses. Il améliore le principe du sillons.

Plan du site